CONFERENCE & ATELIER
"Les TICE au service de la pédagogie"

bandeau_noir
lebrun
barre_horizontale
     
 

Le Service PRACTICE et le SUP (Service Universitaire de Pédagogie) organisent une rencontre avec le Professeur Marcel LEBRUN sur l’apport des TICE dans l’enseignement supérieur.

Au programme
CONFERENCE

PUCE lundi 19 novembre - de 13h30 à 15h30 – Amphi ISTIL
« Dans le e-learning, ce n’est pas le « e » qui importe le plus »

PUCETélécharger le powerpoint : powerpoint de presentation
PUCERetrouver la conférence en vidéo : puce videoici

Notre société étant devenue celle de l’information si ce n’est de la connaissance, l’apprentissage et la formation tentent d’explorer des dimensions particulières « nouvelles » : le savoir est devenu pluriel, les compétences sont à notre porte, les savoir-être sont (enfin) à l’ordre du jour. Si l’utilisation des technologies dans la formation était, jusqu’il y a peu, le lot d’innovateurs illuminés ou le signe du déploiement d’un luxe pédagogique aguichant, elle est en passe de devenir une contribution possible à la qualité de l’enseignement, une opportunité à saisir, une réponse aux nécessités de l’européanisation et de la mondialisation du secteur de l’enseignement. Suffira-t-il donc de mettre à l’e-lectricité une bonne vieille formation pour atteindre ces nouveaux objectifs ? Mettre son cours sur le Net, voici la réponse !? Par un retour aux sources étymologiques, la formation teintée de technologies doit se recentrer là où il importe le plus : l’apprenti et son apprentissage … toute la vie durant. Des outils donc au service de méthodes proches de la manière par laquelle un individu apprend, la chanson est connue, les objectifs sont tracés.
Qu’elle soit formation ou e-formation, l’activité pédagogique sera désormais celle de l’élève plus que celle du professeur … Mais alors qu’est-ce que l’apprentissage ? Que nécessitent les facteurs d’apprentissage pour que l’expérience technologique se solde par une valeur ajoutée pédagogique ? Quelles leçons dès lors pour les concepteurs de plate-forme, pour les enseignants internautes, pour les étudiants désormais « à distance » ? C’est à tenter de répondre à ces quelques questions et d’illustrer notre approche par divers exemples que nous consacrerons notre exposé.

Lebrun, M. (2006). eLearning pour enseigner et apprendre, « Allier pédagogie et technologie ». Academia-Bruylant (Louvain-la-Neuve)


ATELIER

mardi 20 novembre – de 10h à 13h – Salle 106, Quai 43
« TICE : méthodes (les grandes méthodes), théories pédagogiques (les grands courants) »

Des méthodes actives pour une utilisation effective des technologies

La plupart des recherches sur l'impact de l'utilisation des technologies pour l'enseignement et l'apprentissage ont clairement montré que ces dernières manifestaient leur maximum d'efficacité et d'efficience dans le cadre de dispositifs pédagogiques innovants. Ces derniers sont relativement plus proches de la manière par laquelle un individu apprend (on apprend en déployant des compétences de haut niveau, en interagissant avec l'environnement et les autres, en produisant …).
Dans la cadre de la pratique de l'enseignement (avec ou sans technologie d'ailleurs), il est dès lors utile de mieux connaître les piliers sur lesquels reposent ces "pédagogies nouvelles" et les portes d'entrée privilégiées des outils technologiques par rapport à ces méthodes.
Dans cet atelier, nous allons aborder trois méthodes qui couvrent relativement bien les différentes facettes de l'apprentissage : l'apprentissage par résolution de problèmes, l'apprentissage collaboratif, et l'apprentissage par projets. Chaque fois, nous avons mis en évidence un rôle privilégié des outils technologiques (logiciels, cédéroms et Internet) par rapport à ces pratiques. Si les technologies ont une tendance naturelle et première à imiter les anciennes pratiques (les premiers usages de l'ordinateur à des fins pédagogiques furent les cours programmés, les premières vidéos présentèrent des exposés filmés …), il est important de se rendre compte des possibles offerts par les technologies nouvelles : actualiser ces potentiels dans nos pratiques reste l'affaire des enseignants.

M. Lebrun (2002). Théories et méthodes pédagogiques pour enseigner et apprendre : Quelle place pour les TIC dans l'éducation? De Boeck (Bruxelles), 206 pages.
http://www.ipm.ucl.ac.be/marcell/theometh.html

video

A voir

  puce"La formation des enseignants aux TIC : allier pédagogie et innovation"
http://spiral.univ lyon1.fr/entree.asp?id=170&id2=80&id3=279&objet=article
   
 
podcast

puce "Les causeries SPIRAL : regard sur l'utilisation de l'outil Podcast dans l'enseignement"
http://spiral.univ-lyon1.fr/27-magneto/videoplayer.asp?
file=http://spiral.univ-lyon1.fr/files_m/M170/Files/309246_226.flv


 

 

  rhôneucbllogo sup


CURICULUM VITAE

Professor, pedagogical advisor
Université Catholique de Louvain
Brussels Area, Belgium

Current

  • President of the Claroline Consortium at Consortium Claroline - AISBL
  • Professor, pedagogical advisor at Université Catholique de Louvain

Past

  • Assistant, Chercheur, Chargé d'enseignement at Université catholique de Louvain

Education

  • Université catholique de Louvain
  • Collège Saint-Vincent


Contacts :

 

 
PRACTICE : Production Réalisation Assistance Conseil en Technologies de L'information et de la Communication pour l'Enseignement
barre_horizontale